Choisir une bonne auberge de jeunesse !

Le choix d’une auberge de jeunesse est toujours un casse tête pour les backpackers. La situation géographique, le prix d’une nuit, les équipements, le nombre de personnes par chambre, la convivialité sont d’autant éléments à prendre à compte.

La situation géographique :

Forcément plus l’auberge de jeunesse est proche du centre ville, plus elle sera populaire. Cela dépend donc de vos préférences. Quelqu’un qui aime bien sortir le soir, aller dans des bars, bref se coucher tard choisira une auberge de jeunesse proche du centre-ville alors qu’un couche tôt qui préfère la tranquillité va éviter les lieux trop bruyant et fréquenté.
Mes expériences : j’ai tenté toute les situations géographiques. A Mostar, j’étais en plein centre, dans une rue piétonne à peine à 200m du vieux-pont. Mais le soir, le bruit était quand même bien présent et jusqu’à minuit ! Gare aux couches tôts. A l’inverse, à Zadar en Croatie, j’avais choisi une situation géographique excentré à environ 30 minutes du centre. Pourquoi ? Parce que le lendemain je devais me lever à 4h du matin pour prendre un avion. Donc oui la situation géographique et le quartier ne sont pas à négliger.

Le prix d’une nuit :

Si la situation géographique est un facteur important, le prix d’une nuit l’est tout autant voir plus ! Certains ne vont même pas chercher à comprendre et choisir l’auberge de jeunesse au prix le plus bas. Mais lorsque plusieurs ont le même prix, il faut sélectionner d’autres critères. Le prix d’une nuit ne dépends pas forcément de la qualité de l’auberge de jeunesse.
Mon expérience : Ma nuit la moins chère était à Ljubljana car j’étais dans une chambre pour 4 personnes (justement on était partis à 4 donc jackpot !) pour un prix de 6,75 € chacun ! Sinon à Cesky Krumlov en république Tchèque, c’était 7 € la nuit et j’en garde un très bon souvenir. Même dans les grandes villes, on peut trouver des bons prix comme à Londres où pour 11 €/ par nuit, j’étais situé juste en face du métro et petit déjeuner compris ! A l’inverse à Rome, ayant réservé tard, j’ai pas trouvé moins de 25 € par nuit et ce fut plus un hôtel 3*** qu’une auberge de jeunesse car aucune convivialité ! Généralement il faut compter entre 8 et 20 € la nuit, tout dépends de la ville et du pays.

Les équipements :

Toutes les auberges de jeunesse auront des équipements de base comme des casiers, des douches, bref ce n’est pas le plus important. Selon vos types de séjour, un tel ou un autre équipement sera important. Par exemple, si vous restez 3 jours ou + au même endroit, préférez une auberge de jeunesse avec une cuisine, ça évitera de toujours manger dehors ! Certaines auberges de jeunesse organisent des excursions. Dans d’autres, on peut louer un vélo beaucoup moins cher qu’en ville.
Mon expérience : Je suis resté 3 nuits à Jajce en Bosnie Herzégovine dans une auberge de jeunesse équipée d’une cuisine et en plus situé à 100m d’un hyper marché donc je dois dire que le budget nourriture n’était pas très élevé, des pâtes, du riz et hop voilà ! A Zadar, j’ai pu louer un vélo pour seulement 7 € la journée et m’ont aussi prêter une serviette de plage. Comme quoi les équipements d’une auberge de jeunesse ne sont pas à négliger.

Le nombre de personnes par chambre :

C’est souvent ce qui fait peur les voyageurs. Car une chambre de 16 sera beaucoup bruyante, odorante qu’une chambre de 4 mais faut pas oublier que touts les lits ne sont pas forcément occupés. Puis on a aussi plus de chance de faire de rencontres, mais dans une chambre plus petite, cela sera plus facile de faire connaissance. Mais le nombre de personnes par chambre ne doit jamais être un obstacle.
Mon expérience : A Zadar (oui encore Zadar décidément), j’étais tout seul dans une chambre de 6 personnes ! A l’inverse, à Londres, la chambre de 16 lits était entièrement occupée avec bien sur avec 11 filles.(je vous raconte pas le bordel). Mais je pense qu’une chambre de 6 personnes est une bonne moyenne, c’est le meilleur moyen de concilier tranquillité et rencontres. A Jajce, j’étais dans une chambre de 6 places mais on était généralement 3 ou 4. A Banja Luka, j’étais tout seul dans toute l’auberge de jeunesse (mais elle venait juste d’ouvrir, j’étais son tout premier client, quelle chance !). Par contre, à Split, chambre de 6 personnes mais vraiment très petite !

La convivialité :

Là encore, chaque personne saura si elle préfère son voyage seul, ou avec des personnes rencontrés sur place. Néanmoins, il y a de grands écarts entre les auberges de jeunesse au niveau de la convivialité. Forcément plus l’auberge de jeunesse a de places, plus tu seras considéré comme un simple client.
Mon expérience : A Londres, il y avait plus de 400 places ! Une vraie usine. Des nouveaux visages tous les jours ! A l’inverse, a Jajce, ou Zadar ou à Cesky Krumlov, on était moins d’une dizaine au total dans toute l’auberge de jeunesse, voir parfois 3 ou 4 ! C’est beaucoup plus calme, ainsi à Zadar, la réceptionniste a mangé avec nous, et à Jajce, on peut facilement discuter avec le personnel, et les autres jeunes (et moins jeunes !)

Ainsi, selon vos préférences ou vos obligations pour tel ou tel critère, le choix d’une auberge de jeunesse ne doit plus être un soucis. Attention aux horaires aussi. Une arrivée à 10h du matin est toujours mieux qu’une arrivée à 14h. Le départ lui aura toujours lieu dans la matinée. Sinon je réserve toute, absolument toute mes auberges de jeunesse à l’avance via Booking.com, après sélection de la ville et des dates, cocher aussi « 1 personne y compris lits en dortoir ».

Ps : Si vous voyagez à plusieurs, sélectionner toujours pour 1 personne, et sélectionner ensuite le nombre de lits.

Mes plus belles expériences :

– Wild Fig Hostel à Zadar
– Jajce Young Hostel à Jajce
– Havana Hostel à Cesky Krumlov
– Nana’s Romms à Ljubljana

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de