Un A340 de moins pour Air Belgium


La compagnie aérienne Air Belgium a rendu à son propriétaire un de ses quatre Airbus A340-300, faute d’activité dans le charter suite à la recrudescence de la pandémie de Covid-19 et des restrictions de voyage.

La compagnie belge basée à l’aéroport de Charleroi-Brussels South a rendu à la société de leasing Airbus Financial Services l’A340-300 immatriculé OO-ABE âgé de 12 ans selon le site Aviation24.be, l’avion étant parti dès début du le mois de novembre à Amman en Jordanie pour être stocké à long terme.

Le quadriréacteur blanc (le seul à ne pas porter de livrée spécifique dans sa flotte) était loué depuis juin 2018 pour du wet lease notamment pour le compte d’Air France, British Airways ou Air Surinam entre autres ; il avait débuté sa carrière chez Finnair en 2008.

Air Belgium avait déjà envoyé en octobre un autre A340 en repos de longue durée à Tarbes, le OO-ABD. La porte-parole de la compagnie aérienne Catherine Haquenne a déclaré au site belge : « Air Belgium a décidé de désinscrire et ne plus intégrer cet avion dans sa flotte active. La flotte évoluera à la fin de la saison d’hiver et en fonction de la reprise prévue pour l’été 2021 ».

La décision n’affecte pas les opérations de la compagnie belge entre Charleroi et les Antilles françaises, un service relancé mi-décembre avec des rotations vers Pointe-à-Pitre et Fort-de-France. L’A340 utilisé peut accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium et 212 en Economie.

Un A340 de moins pour Air Belgium 1 Air Journal

©Air Belgium



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *