Quarantaine de 3 semaines à Hong Kong


C’est à une quarantaine de trois semaines que font désormais face les voyageurs internationaux en arrivant à Hong Kong, face à la recrudescence locale de la pandémie de Covid-19.

Déjà fixée à 14 jours pour tous les passagers en provenance de l’étranger, Chine exclue, la quarantaine a été étendue le 25 décembre 2020 à 21 jours par le gouvernement de Hong Kong, toujours à passer dans un hôtel dédié. Face à l’augmentation des cas de contamination au coronavirus, les autorités ont donc choisi de renforcer des restrictions déjà parmi les plus dures de la région (à l’instar de la Nouvelle Zélande, du Vietnam ou de la Thaïlande par exemple).

Rappelons que la ville n’est pas tendre avec les compagnies aériennes dont les passagers ne respectent pas les mesures ou sont trop nombreux à être trouvés positifs (quelque soit leur degré de responsabilité) : au seul mois de décembre, KLM et British Airways ont été « bannie » du territoire pendant deux semaines.

Hier en fin de journée, 8610 cas confirmés de Covid-19 avaient été signalés de source officielle dans la Région administrative spéciale de Hong Kong depuis le début de la crise sanitaire, ayant entrainé 137 décès ; 7474 patients sont sortis de l’hôpital après leur rétablissement.

Quarantaine de 3 semaines à Hong Kong 1 Air Journal

©HKIA



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *