EU : Canada et Tunisie ôtés de la liste des voyageurs lambda autorisés ?


L’Union européenne aurait décidé de retirer le Canada, la Tunisie et la Géorgie de la liste des pays exemptés de restrictions de voyage, en raison de la recrudescence des cas de Covid-19.

Si l’annonce du Conseil de l’Europe ne doit être officialisée que demain 23 octobre 2020, la liste lancée début juillet avec 15 pays ne devrait plus en compter que huit. Après l’Algérie fin juillet puis le Maroc début aout, trois pays supplémentaires ne pourront plus bénéficier de la levée de « restriction temporaire des déplacements non essentiels » vers l’UE. Privée du Canada, de la Tunisie et de la Géorgie, la liste ne comprendra plus que : Australie, Chine, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande et Uruguay. Mais la rumeur parle de l’ajout de Singapour à ces pays.

Les critères initiaux de l’UE pour faire partie de la liste impliquait un contrôle « mieux ou de manière similaire à l’Europe » de la pandémie de Covid-19, avec un taux de nouveaux cas de contamination sur les 14 derniers jours « proche ou en dessous » de 16 pour 100 000 habitants (moyenne dans l’UE). L’Europe exigeait aussi une « tendance à la stabilité ou à la baisse » des nouveaux cas, et la mise en place de mesures – notamment les tests de dépistage – par ces pays pour lutter contre la propagation du coronavirus.

La demande de réciprocité recommandée par la Commission européenne, et explicite pour un seul pays (la Chine) n’a cependant pas été respectée : le Canada justement, le Japon ou la Thaïlande n’ont toujours pas autorisé l’entrée sur leur territoire de voyageurs lambda en provenance d’Europe.

Rappelons que les Etats membres restent souverains en matière de gestion de leurs frontières, mais la Commission leur avait demandé une approche coordonnée, indispensable maintenant que les frontières intérieures de l’Europe sont rouvertes. La nouvelle décision du Conseil de l’Europe ne s’applique pas aux citoyens de l’UE et aux membres de leur famille venant des pays exclus, ni à leurs ressortissants résidents de longue durée dans un pays de l’UE ou à leurs familles. Une exemption est également prévue pour les voyageurs ayant une fonction ou des besoins essentiels comme le personnel médical.

La zone concernée est celle de l’espace Schengen, qui compte 22 États membres de l’Union européenne, avec quatre États associés (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse). Les résidents d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican « devraient être considérés comme des résidents de l’UE aux fins de cette recommandation ».

EU : Canada et Tunisie ôtés de la liste des voyageurs lambda autorisés ? 1 Air Journal

@Air Journal



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *