L’île Maurice restera fermée jusqu’en septembre


Le gouvernement de l’île Maurice a décidé de reporter au début septembre la réouverture de ses frontières, même si l’état de la pandémie de Covid-19 sur place permet une levée quai totale des mesures de confinement.

Alors qu’un déconfinement presque complet débute ce 15 juin 2020, l’accès à l’île de l’Océan indien restera interdite aux étrangers jusqu’au 31 aout inclus, hors vols spéciaux de rapatriement ou de fret autorisés par les autorités – les compagnies aériennes et maritimes étant toutes concernées.

L’aéroport de Port Louis- Sir Seewoosagur Ramgoolam, qui n’a accueilli aucun vol régulier depuis mars, savait déjà que la compagnie nationale Air Mauritius avait renoncé fin mai à toute possibilité de retour rapide dans les airs. Et la semaine dernière, les administrateurs nommés fin avril précisait que la liquidation du transporteur est désormais « une option » ; ils ont obtenu un délai de six mois pour tenter de relancer Air Mauritius, et ne comptent pas pour « abandonner ».

La fermeture des frontières de l’île durant les deux mois d’été va affecter entre autres les opérations d’Air France, qui avait prévu de relancer cette destination. Les autres compagnies aériennes desservant l’île en temps normal sont Air Austral, Corsair International, Air Madagascar, Air Seychelles, Alitalia, Austrian Airlines, British Airways, Condor, Edelweiss Air, Emirates Airlines, Eurowings, Kenya Airways, LOT Polish Airlines, Lufthansa, South African Airways (qui fait face à des difficultés identiques), TUI Airways ou Turkish Airlines entre autres.

©Air Mauritius



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *